Contactez-nous ! + 33 977 195 798
Quel-statut-choisir-ouela

Un entrepreneur, un statut : Quel statut juridique choisir ? ⚖

Un entrepreneur, un statut : Quel statut juridique choisir ?

La course de l’entreprenariat est une course infinie … il n’existe pas une seule façon d’entreprendre, mais quelles sont les possibilités lors du choix de la forme juridique de l’entreprise ?

Tout d’abord il existe différents statuts et ces statuts sont régis par la volonté ou l’obligation d’entreprendre seul ou à plusieurs. Avant toute chose, il est primordial de rappeler que le choix du statut juridique aura une influence certaine sur la responsabilité, le fonctionnement et les risques encourus par les associés. Il est donc crucial de choisir le bon statut juridique avant de se lancer !

Dans le cas où vous souhaitez entreprendre seul, différents statuts s’offrent à vous ! Vous retrouverez le statut de : 

  • Micro entreprise
  • Entreprise individuelle (EI)
  • Entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL)
  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)
  • Société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

Ce qui différencie ses statuts sont leurs obligations légales tel que les limites de la responsabilité des fondateurs et leur coût de création, mais aussi les seuils de chiffres d’affaires réalisés. Par exemple, avec une EIRL nous engageons toute notre responsabilité y compris nos biens propre tandis que dans une EURL nous nous engageons qu’au montant de nos apports. 

NB : Le choix d’un statut est une étape très importante dans la création d’une entreprise, ce choix va influencer la suite de l’entreprise. Par exemple, certains statuts ne permettent pas par la suite la venue d’un associé ! 

entreprendre-seul-ouela

Mais alors quels sont les intérêts et les limites d’entreprendre seul dans la création d’une entreprise ? 

Entreprendre seul c’est faciliter la prise de décision pour l’entreprise car vous évitez les conflits et oppositions d’opinions, vous êtes le principal décisionnaire. 

Dans un autre cadre, les entreprises unipersonnelles sont des entreprises avec une facilité de création et n’imposent pas de rédaction des statuts. Contrairement à certains statuts d’entreprises. 

Même si entreprendre seul possède différents avantages, on peut quand même déceler différentes limites. Entreprendre seul, c’est entreprendre avec sa vision et donc risquer de ne pas se remettre en question et d’avoir “des œillères”. De plus, c’est gérer seul une entreprise et être sur tous les fronts ! Parfois il est plus facile de partager les responsabilités entre associés pour être plus performant et prendre moins de risques … 

entreprendre-a-plusieurs-ouela

Et si vous décidiez de créer une entreprise à plusieurs, quelles sont vos possibilités ? 

Entreprendre à plusieurs doit être une véritable volonté, c’est un travail de toute une vie qui prend la forme d’un contrat signé. C’est un contrat de mariage professionnel qui uni et lie deux personnes !

Différents statuts peuvent alors unir ces personnes en engageant plus ou moins leurs responsabilités ainsi que leur capitaux propres.  

  • La société à responsabilité limitée (SARL) (🔺, selon l’alinéa 1 de l’article L223-1 du code de commerce, La SARL peut-être “instituée par une ou plusieurs personnes”) 
  • La société par actions simplifiées (SAS)
  • La société anonyme (SA)
  • La société en nom collectif (SNC)
  • La société civile professionnelle (SCP)
  • La société civile immobilière (SCI)
  • Le groupe d’intérêt économique (GIE)
  • Le holding

 

Si vous décidez d’entreprendre à plusieurs vous devrez faire attention aux obligations légales propre à chacun des statuts, mais aussi aux volontés futures de l’entreprise. Tous les statuts ne permettent pas à l’entreprise d’évoluer dans la même direction à titre d’exemple, certains de ces statuts ne permettent pas d’être cotées en bourse ou ont une rédaction des statuts très complexes !

Selon votre secteur d’entreprise, entreprendre à plusieurs peuvent avoir différents intérêts et avantages s’opposant donc à ceux énumérés lors de l’entreprenariat unipersonnel.

Entreprendre à plusieurs permet de répartir entre les associés la charge de travail et de réunir les capitaux propres plus important pour répondre à certaines obligations de certains statuts (SA), et de partager les risques et les responsabilités.

Néanmoins, et, très important dans une société, entreprendre à plusieurs permet de bénéficier des contacts et du réseau de tous les associés et des compétences variées de chacun. Tous ces avantages vont donc permettre d’accélérer la création d’une entreprise et dans un autre temps sa croissance.

Par ailleurs, nombreux de ces statuts nécessitent une augmentation des obligations légales : comptables, commissaires aux comptes. Puis, par opposition aux intérêts d’entreprendre seul on peut avoir à plusieurs un manque d’indépendance et davantage d’inconvénients lors des prises de décisions collégiales, conflits, etc…

Le choix d ‘”entreprendre seul ou à plusieurs” n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Cela diffère selon, la nature même de l’activité (les besoins ne seront pas les mêmes pour une société qui crée une boutique de chaussures ou dans la société d’un club sportif).

Ainsi, les avantages de certains peuvent être les limites d’autres. Cela varie selon, le secteur d’activité. De plus, les avantages et limites ne sont pas les mêmes suivant la forme juridique choisie lors de la création de sa société. Il est donc important de regarder en détail quels sont-ils avant de choisir une réponse trop hâtivement.

Il existe différents statuts pour entreprendre alors quel sera le vôtre dans la course à l’entreprenariat ?

Laisser un commentaire

Note: Comments on the web site reflect the views of their authors, and not necessarily the views of the bookyourtravel internet portal. Requested to refrain from insults, swearing and vulgar expression. We reserve the right to delete any comment without notice explanations.

Your email address will not be published. Required fields are signed with *